Hélène Bellot ne sera plus présente physiquement à nos réunions…

Hélène Bellot ne sera plus présente physiquement à nos réunions…

Le conseil de RER et tous les adhérents éprouvent un grand chagrin: Hélène Bellot nous a quitté.

S’il est vrai qu’elle ne sera plus présente physiquement, longtemps elle sera avec nous par son souvenir tant sa forte personnalité a compté pour chacun de nous. Après bien des engagements que Jacky Darne décrit dans le texte qui suit, elle était, avec Pierre, depuis le début à nos côtés dans Réussir Ensemble pour Rillieux. S’engager comme elle l’a fait, a plus de 85 ans, est à son image : ne jamais se dérober, toujours être là, agir. Nous étions heureux et fiers de l’avoir près de nous, sa présence même donnait caution à nos choix tant Hélène était respecté par chacun. Elle l’était par sa sincérité et sa fidélité mais aussi par sa droiture : dans aucun moment de sa vie elle n’a recherché des avantages matériels, des places… sa modestie n’avait d’égal que la pertinence de ses analyses.

Il y a des stars d’un jour, il y a des décorations conjoncturelles et il y aussi des Hélène Bellot qui font progresser la société par leur perspicacité, par leur capacité de respecter des autres, par leur persévérance.

Tous à RER assurons de notre amitié Pierre Bellot, les enfants d’Hélène, toute sa famille.

Au second tour des présidentielles nous appelons à voter Emmanuel Macron

En 2002, au second tour, Jean-Marie le Pen obtenait 18 % des suffrages.

Les sondages donnent aujourd’hui plus du double à Marine Le Pen.

 

Pour l’essentiel le fond idéologique et politique de leurs discours est le même ; il est à l’opposé de ce qui fonde nos engagements pour la liberté, pour l’égalité et pour la fraternité, et de tout ce que dit la déclaration universelle des droits de l’homme.

 

Si au premier tour nous n’avions pas à nous exprimer puisque les membres de R.E.R. font des choix politiques diversifiés, il n’en est pas de même aujourd’hui.

 

Nous avons un devoir : faire que le nombre de voix qu’obtiendra la candidate du Front National soit le plus faible possible.

 

Pour cela non seulement nous devons tous voter mais aussi discuter avec tous ceux qui, peut-être déçus des résultats du premier tour, envisageraient de s’abstenir.

 

Toutes les orientations, tout le programme d’Emmanuel Macron sont l’antithèse de ceux du Front National.

 

C’est pourquoi nous vous appelons à voter Emmanuel Macron.

 

Nous voulons une France, et une commune, généreuses et fraternelles car c’est une condition pour promouvoir la justice sociale et préserver l’avenir de la planète.