Notre Tribune d’Octobre 2015

Ecole de Vancia

ECOLE : LA MUNICIPALITE A LA HAUTEUR DES ENJEUX ?

 

 

L’école a pour mission d’élever le citoyen. Sans école, le citoyen d’une démocratie est à la merci de la première imposture venue. Elle doit permettre de faire des citoyens éclairés, qui votent en fonction du bien commun et non en fonction des privilèges à apporter à des communautés.

Et l’école doit préparer chaque citoyen à faire son devoir.
C’est un enjeu fort qui nous implique tous, enseignants, élèves, parents mais aussi tout responsable politique.
Le gouvernement actuel a fait voter une grande loi de refondation de l’école et s’est attaché à réformer le primaire et finalement le collège, reconnu comme maillon faible.

Cette réforme ne s’est pas faite sur le principe de l’économie comme les réformes mises en place par Monsieur Sarkozy. Les valeurs qui sous-tendent cette réforme, sont des valeurs d’égalité et de réussite des élèves. A Rillieux-la-Pape, elle a abouti au reclassement en REP de toutes les écoles de la Ville Nouvelle, de façon à ce qu’elles bénéficient d’organisation et de moyens adaptés à l’ampleur de la tâche dans notre ville où les difficultés sociales sont importantes.

La municipalité va-t-elle faire sa part ? Va-t-elle mettre en place ENFIN un véritable temps périscolaire pour faire des enfants, des citoyens éclairés et responsables, en lien avec les associations ? Un temps périscolaire pour TOUS les enfants. La municipalité actuelle donnera-t-elle les crédits pédagogiques nécessaires au bon fonctionnement des écoles publiques ?

Jean Christophe Darne et Catherine Ravat

Retrouvez les autres tribunes des mois précédent en cliquant ici