Notre Tribune de Septembre 2015

UNE COMMUNICATION AU SERVICE DE TOUS ET NON D’UN SEUL

Le maire communique abondamment. Il met beaucoup en avant les « actions nouvelles » du Bottet, du Balcons de Sermenaz, des Allagniers, projets dont il se déclare le promoteur.

Pourtant il s’agit de projets préparés par l’équipe précédente. Nous sommes heureux de les voir aboutir : la finalisation de ces dossiers est une bonne chose alors que le maire essaie de les reprendre à son compte. C’est de bonne guerre même s’il ne trompe personne. Il aurait fallu qu’il connaisse la commune, pour connaitre l’historique de ces chantiers !

Mais il y a d’autres actions qui pourraient être mieux communiquées. A titre d’exemple, lors de la fête des associations en juin, des médailles ont été remises à des sportifs et des associations. Savez-vous qui a été honoré pour ses résultats sportifs. Pourriez-vous citer une association distinguée pour ses actions en faveur de la commune ? La communication a été discrète et confidentielle. Sans annonce, peu de monde était présent.
Or ces distinctions honorent des personnes ou associations pour leurs actions positives dans la commune et devaient bénéficier d’une large publicité. Elles ont pour but de cultiver l’action citoyenne et la fierté d’être rilliard.

NOUS REGRETTONS QUE LA COMMUNICATION SOIT CENTREE SUR LE MAIRE. RILLIEUX-LA-PAPE, C’EST D’ABORD 30 000 HABITANTS ET PAS SEULEMENT UNE STAR.

Jean Christophe Darne et Catherine Ravat

 

Retrouvez les autres tribunes des mois précédent en cliquant ici